Les bons génies de la vie domestique

lavomatictour0

 

 

 

 

 

L’autre jour, je me suis imaginée si j’étais célèbre, mon interview de jeune maman épanouie :

La journaliste : Birdy, qu’est-ce qui a changé depuis que vous êtes maman ?

Moi (fraiche et pimpante, telle Gisèle Bundchen allaitant son premier- né) : Fondamentalement ? Je fais plus de lessives.°_°

Je repensais du coup à une copine, qui, pour convaincre (ou se convaincre) une copine d’arrêter sa pilule, n’arrêtait pas de lui dire qu’au fond avoir un bébé ça ne changeait pas grand chose, que sa vie elle était pareil qu’avant. Menteuse ! Tu mens, c’est pas vrai, avoir un bébé ça change beaucoup de choses… au moins à la maison.

La semaine dernière, après un dégât des eaux mémorables (enfin deux, mais pour le premier on était en vacances, c’est balot pour le voisin du dessous), nous avons dû faire nos adieux à notre bonne vieille machine à laver lavante-séchante (un combi, en d’autres termes), qui avait rendu de bons et loyaux services en coloc et en couple.
942118-condo-degats-eau-souvent-lourds

 

 

 

 

 

 

Suite à cette triste perte, nous nous sommes rendus dans un magasin pour acheter un autre combi, pensant que continuer sur la même lancée qu’avant (quand on était que deux) était possible.

Résultat : on est ressortis avec une machine à laver ET un sèche-linge. Le vendeur a bien fait son taf (il nous a eus, le saligaud) en argumentant sur le fait qu’avec un enfant… blablabla. V’voyez quoi. C’est sûr, avoir des machines séparées (et donc ne plus mettre 15 plombes pour faire une lessive et sécher son linge) est plus judicieux avec un baby qui met du caca dans ses bodies, de la carotte sur ses vêtements, et tout et tout… Puis si un jour il a un petit frère ou une petite sœur, on sera bien contents.

Eh ouais. Devenir parents c’est aussi ça : se réjouir d’un rien… ou en tout cas, d’un truc qui avant vous aurait laissé de marbre, ou presque.

Eh bien, vous savez quoi : ça nous a remplis de bonheur. Mais vraiment. « Bonheur » est peut-être un bien grand mot. Disons plutôt qu’on était hyper contents. On a attendu avec impatience la livraison de nos deux bijoux.  Youpi !!!! Je vais pouvoir faire plus de lessives !!!!!!!!! Quelle joie !!!!!!!!!!!

C'est comme dans un rêve !!!

C’est comme dans un rêve !!!

 

 

 

 

 

 

Est-ce que ça craint ? Est-ce que si on avait été sans enfant on aurait été aussi heureux avec notre électroménager beau comme un camion ? Certainement, on est toujours contents d’acquérir des nouvelles choses, la faute à notre génération matérialiste consumériste, assumée qui plus est. Avoir rend heureux. C’est triste (ou pas), mais c’est comme ça.

Je me suis demandée pourquoi une machine à laver me mettait en joie à ce point, si c’était inquiétant ou pas, si ça y est j’étais devenue cette desperate housewife triviale qui fait vomir les childfree. Bobonne n’est pas loin, pensez-vous ? Eh ben non. N’oubliez pas que je ressemble à Gisèle Bundchen, donc ça va.

Je pense qu’au fond, ça n’a pas grand chose à voir avec ma vie de maman, quoique quand même, l’idée de pouvoir faire 4 lessives en une journée au lieu d’une seule (et donc de ne pas y passer 107 ans) a sans doute pris racine dans le fait que, depuis qu’on est devenus parents, chouchounet et moi-même hallucinons chaque jour que Dieu fait devant la quantité de linge impressionnante qui s’amoncelle dans le panier à linge sale. Ça, c’est la nouveauté, c’est certain.

Pour le reste, je trouve plutôt comique cette idée de se réjouir pour une machine à laver. D’aucuns pourraient se moquer, en se disant que ça y est, la pauvre fille, elle a atteint le paroxysme de la vacuité de l’existence de la mère de famille.

 

Malcolm+7tx01+-El+Hombre+En+Llamas.mp4_snapshot_13.20_%5B2012.08.12_20.21.10%5D

 

 

 

 

 

J’aime bien cette idée, elle me rappelle un épisode de cette série que j’adore, Malcolm, où Hal (génial Bryan Cranston), le père, passe le balai sur son tapi fausse pelouse devant son camping car, en plein festival de Burning man. Les gens pensent qu’il s’agit d’une performance d’un gars qui joue la vacuité du père de famille, et applaudissent à tout rompre, effrayant ce pauvre Hal qui ne peut plus balayer tranquille son tapis, avec son bermuda et ses tatanes.

J’adore. J’adore parce qu’évidemment, à côté de ça, dans sa vie de père de famille déjantée, Hal roule encore des pelles à sa femme, et envoie balader, à sa façon, le rêve américain.

Ou quand le bon père de famille au job pas folichon a une vie extraordinaire…
701_halperformance

 

 

 

 

 

Et puis, n’oubliez pas… même les princesses ont des paniers de linge sale…

thumb_medium

Image extraite de l’exposition « Les bons génies de la vie domestique », au centre Georges Pompidou (2000-2001).

5 réflexions sur “Les bons génies de la vie domestique

  1. Maman Nouille dit :

    Ah ben voilà un article qui me parle (oui je commente tout ce soir).
    Je suis en plein ouragan ménage parce que je suis submergé et mon fantasme du moment est le combiné sèche linge – machine à laver pour ne plus être submergée de linge qui sèche (d’ailleurs c’est un peu moisi dans ma chambre, c’est grave?). J(ai encore une machine à laver du temps où j’étais étudiante. J’en ai parlé à ma mère. J’en ai parlé à plein de collègues de travail. Certaines en ont même parlé à d’autres. On en a reparlé. J’y pense à chaque fois que je fais une machine. J’y pense à chaque fois que je sens le moisi. (Mais je ne suis pas forcément une référence, j’ai envie de tout acheter au télé achat, enfin sauf des jegging, les leggings impression jeans)

    • Birdy dit :

      Hahaha tu m’as bien fait rire Maman Nouille ! Le coup du jegging du télé achat… j’sais pas comment ils sont chez eux (j’ai peur) mais c’est super confortable en tout cas !
      Pour en revenir à nos considérations de femmes au foyer désespérées, je te déconseille le combiné, quoique très pratique au demeurant. Simplement, tant qu’à faire, autant acheter les deux machines séparées. Un combi c’est génial quand t’es en couple ou célib’, bref, sans enfants, largement suffisant, mais le temps pour faire une lessive + un séchage complet est long (obligé de lancer l’essorage car arrêt pleine cuve systématique, en tout cas sur ma machine, mais surtout pour le séchage tu dois faire deux remplissages, car ça ne sèche pas bien avec une grande quantité de linge. Résultat, tu ne peux pas faire une autre machine en même temps… Tu me suis ?)). Bref, avec un enfant, ça vaut le coup d’investir. Je n’ose imaginer si je devais faire sécher mon linge dans notre appart, en plus c’est pas top pour la santé y parait (ou alors il faut bien ventiler…). Bref, si t’as un petit mètre carré à combler, offre toi ce rêve, oui oui, il est accessible, je te le promets ! Tu pourras l’annoncer à tout ton entourage. Quelle aubaine. Un BONHEUR je te dis !

      • Maman Nouille dit :

        Oui mais alors, moi j’ai pas la place pour deux machines. Et surtout pour l’instant j’ai juste une machine qui lave et du linge qui moisi alors je pense que l’un dans l’autre, c’est déjà une avancée non?
        Je sens que tu es très au point sur l’électroménager. Tu as aussi des sponsors chez Darty?

  2. Birdy dit :

    Ahhhh ces Parisiens… N’importe quoi, vous n’êtes pas du tout parisiens n’est-ce pas ??? J’ai direct associé le manque de place à Paris, dingue… (pas tant que ça, en fait).
    Bon alors il vous reste à déménager. Ou bien à trouver un sèche linge tout ptit. Nous on a réussi à le glisser dans la SDB (la machine à laver est dans la cuisine, c’est passionnant ce que je raconte hein ?), c’est un miracle !
    Je n’ai pas de sponsors chez Darty, y en pas ici en Belgique, mais faut voir, si je ne trouve pas de boulot, j’y penserai. Les labos pharma ça ne rapporte pas assez, je suis très déçue.

  3. walldoudou dit :

    Ohhh! Ouiiii! Un sèche linge … j’en peux plus des guirlandes de linge qui pendent partout dans mon appartement ! Elles ont même envahi la salle de séjour… et mon (mes) panier (s) à linge sont toujours aussi pleins ! Dommage qu’ ils n’aient pas encore inventé la machine à plier le linge aussi… et celle qui repasse…et l’aspirateur qui fait sa life… Ah! Si ! Celui là il existe. 😉 en fait c’est un Tony Mitchelli qu’il me faudrait. Lol !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *