C’est comme dans un rêve !

images

 

 

 

 

Ça fait des jours, voire des semaines, que je me demande comment commencer cet article.

Vous avez dû vous demander ce qui se passait, pourquoi ce silence alors que je comptais les DPO (Days Post Ovulation, pour rappel) dans mes dernières publications, et peut-être même que vous vouliez savoir la suite. En même temps peut-être que personne ne me lit et que tout le monde s’en fout de ma life, c’est possible aussi. Qu’à cela ne tienne, je ne suis pas Beyoncé, mais je vais quand même donner de mes nouvelles, que ça vous intéresse ou pas.

Beyoncé

 

 

 

 

 

 

 

Bon ben je suis enceinte !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Oui… Ah y est… J’ai enfin eu mon +, mon trait rose, ma barre, mon positif.

La dernière fois que vous m’avez lue, j’étais à 3 DPO, je me préparais à me transformer en psychopathe du scrutage d’éventuels symptômes. Sauf que rien. Les jours ont passé, je n’ai rien senti. Mais à 8 ou 9 DPO, j’ai quand même eu de drôles de pics dans le ventre. C’est très dur à décrire, ça faisait comme des petits pics puis frisson, ou irradiation, je ne sais pas comment dire. Je les ai sentis pas mal pendant toute une journée, et encore un peu le lendemain. Puis plus rien. Honnêtement, si je n’avais pas fait un tant soit peu attention à tout ça, je ne me serais rendue compte de rien, je n’aurais même pas fait gaffe. Mais là, pour le coup, c’était quelque chose de nouveau. Pas de seins tendus, pas de sensation d’être barbouillée, pas de fatigue, rien de la liste symptomatologique habituelle. Juste ces petits pics, ces petites pointes irradiantes, légères, dans le ventre, que je ne me souvenais pas avoir déjà ressenties auparavant. J’ai évidemment pensé à la nidation, mais sans trop y croire.

Et puis un matin, 10 DPO (présumé hein, car finalement je ne suis pas certaine du jour de l’ovulation, ça peut se jouer à + ou – un, voire deux jours), à 10 DPO donc, oui je sais c’était méga tôt, mais j’avais plein de tests bandelettes commandés sur internet, je fais pipi sur une de ces languettes magiques, et là… oh my God. Pince moi je rêve. Je vois une barre toute légère, oh pour ça oui ! il fallait vraiment y regarder à deux fois, mais elle était bel et bien là, bel et bien rose, malgré sa légèreté. Pfiou…

J’ai recommencé le lendemain matin, histoire d’être sûre que je n’avais pas halluciné (mon cerveau d’essayeuse commençait à m’inquiéter), barre toujours bien là, plus foncée. Puis le surlendemain (ben oui, j’avais plein de tests sur les bras moi maintenant !), toujours là, toujours bien rose. Hop, PDS  (prise de sang, pour les néophytes) dans la foulée, archi +++.

Voilà. Depuis je suis sur un petit nuage. J’ai dû attendre quelques jours avant de l’annoncer au futur daddy, ben oui je n’étais pas avec lui au moment du test, dur. Il était tout content, tout fébrile. Puis s’en sont suivis deux jours où il était un peu plus silencieux, songeur, pour ne pas dire préoccupé. Je me suis dit « fous lui la paix, laisse le se faire à l’idée ». D’autant que moi j’avais une longueur d’avance sur lui, et oui j’avais eu plusieurs jours déjà pour me faire à l’idée, et avais passé le stade du premier « choc ».

images

 

 

 

 

Tout va bien. Il se fait à l’idée doucement mais sûrement (surtout depuis qu’il voit mes nichons gonfler…), et moi aussi. Parce que même si c’est plus « facile » pour moi – je sens les choses, je les vis physiquement – je peux vous assurer que quand même, ça fait drôle, et que moi aussi j’ai eu un petit moment de panique « oh putain ! oh putain » ! Eh oui, j’eusse aimé dire ou penser d’autres mots à ce moment là, mais que voulez-vous…

Je vais vous laisser là pour le moment, souhaitant vous donner à vous aussi du temps chers lecteurs pour vous faire à cette incroyable nouvelle qui va changer si ce n’est votre vie, au moins votre journée. Si si je le sens, vous en avez besoin. Oui je sais, vous êtes bouleversés pour moi, et avez hâte de savoir la suite. Arrêtez vous me faites rougir. Promis je reviens bientôt pour vous raconter les premières joies, et Dieu sait s’il y en a, de la grossesse.

images

 

 

 

 

Heu… d’ailleurs… y a quelqu’un qui me lit au fait ? Toc toc ? Youhou ? Y a quelqu’un ???

 

 

11 réflexions sur “C’est comme dans un rêve !

  1. Celestine dit :

    Y a moi, y a moi qui te lit Hihihi
    Je guettais le message depuis un moment dit donc!!! Tu as mis le temps…. Oh fait le super long message à propos de l’annonce à chouchounet tu l’as réécrits ou pas ???
    N’oublies pas de revenir écrire la suite …
    Bisou bizette

  2. flo dit :

    Youhhhhouuuuuuuuuuu!!!!!! Félicitation!!!
    je compte aussi les DPO, attends les résultats du bilan d’infertilité.. alors je ne peux QUE me réjouir pour toi et pour vous!!! tiens nous au courant!!
    Portez vous bien
    flo (les p’tits desserts)

    • Birdy dit :

      Merci p’tit dessert ! J’espère que ton décompte des DPO n’est pas trop long, peut-être as-tu déjà une bonne nouvelle ? Faut que j’aille voir… 😉

  3. Cecxav dit :

    SUPER! suis passée chez toi par hasard, et je ne regette pas ma visite !
    Bon courage pour la suite : tu n’est qu’au tout début de l’aventure 😀

    • Birdy dit :

      Merci Cecxav ! Ravie de ta visite alors ! Oui, je n’en suis qu’au tout tout début… Je reviens vite vous raconter la suite, et plein d’autres choses, promis ! 😉

  4. Grison Lydie dit :

    Bonjour un petit message pour te féliciter de ton livre oui parce que tu pourrais écrire un livre je te tutoi en espérant que cela ne te dérange pas il va falloir que j’aille dormir donc je continuerai demain mais oui tu es bouleversante et ta façon d’écrire est génial je rigole toute seul je me reconnais parfois dans ton texte surment je suis pas la seule et je ri je ri merci et mon chouchounet à moi se demande bien pourquoi… !!! Laisses tomber trucs de filles… J’ai hâte de lire la suite.

    • Birdy dit :

      Ouahouuuuu Lydie !!! Comment te dire juste… merci ! Merci pour ces adorables mots, plein d’encouragements. Je suis très très touchée par l’idée que des femmes puissent être justement touchées par ce que j’écris. J’en suis même surprise, car je me dis toujours que je raconte ma life, et je raconte des sentiments tellement personnels… Mais il est vrai que si on vit toutes ça d’une manière ou d’une autre, la maternité est universelle ! C’est pas un scoop, je sais, mais bon, c’est toujours agréable et finalement rassurant de se dire qu’on n’est pas seules hein… 😉
      Tu peux bien sûr me tutoyer, et j’espère que mon petit blog (laissé à l’abandon depuis que j’ai un nouveau job… mais ça va reprendre, promis !) ne t’aura pas empêché de dormir quand même !
      Merci…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *