C6 J25 11 DPO

counting_days

 

 

 

 

Voilà. Nous y sommes. Au pire moment. Celui où l’attente devient insupportable, celui où s’imagine qu’on est enceinte, si si c’est sûr, on le sent, et la seconde d’après non, c’est pas possible, on a aucun symptôme. Enfin rien qu’on ne connaisse pas.

D’après tout ce que j’ai lu et relu, je suis au moment où la nidation aurait enfin eu lieu, et où l’embryon aurait commencé à faire son petit nid. Donc, si j’étais enceinte, c’est maintenant que l’hormone HCG commencerait à se produire, et serait susceptible de rendre un test positif.

Les jours d’avant ça allait encore. Je me disais que peut-être tout était en train de se faire. Les dés étaient jetés. Il était trop tôt pour sentir quoique ce soit. La date présumée des règles était loin. Mais là, je pourrais les avoir d’une minute à l’autre, et en même temps ça pourrait être encore trop tôt. Je suis entre deux eaux ! Le test pipi entre deux chaises !

Et puis je me suis déjà fait avoir plusieurs fois, alors maintenant quand un téton picote ou que ça tire un peu dans le bas ventre, j’attends avant de m’emballer. Je me retiens, je me protège d’une nouvelle déception.

Ça fait déjà deux-trois jours que je scrute les signes éventuels, dont le plus visible : les seins. Ça donne une nana qui soulève régulièrement son tee-shirt et se mate les tétons. Super ! Parfois je me dis que s’il y avait une caméra dans les chiottes, les gens se demanderaient ce que je fabrique, à admirer comme ça ma poitrine (peut-être que ses seins viennent de pousser et qu’elle n’y croit pas ?).

Sans compter les divers pelotages réguliers, afin de voir si ma poitrine est plus grosse/dure/sensible/douloureuse.

L’enfer c’est qu’au fond, je sais bien que chaque petit symptôme que je pourrais ressentir, peut aussi être un symptôme de règles qui approchent à grand pas. Au fond je les sens venir les biatchs ! Je comprends pourquoi sur les forums on les appelle les Vilaines. D’un autre côté je suis bien contente de les avoir tous les mois : la machine fonctionne et sans règles ben pas de bébé. On essaie de se consoler comme on peut.

Donc me voilà bien. Dans cette période super merdique, où tout est encore possible, ou l’espoir succède au désespoir, et vice versa. Le tout en l’espace de 30 secondes parfois. Nan mais si c’est bon, nan c’est pas bon je le sens, purée ché pas peut-être que quand même, et si, ouais mais nan j’sens rien, de toute façon je serai fixée bientôt…

Même si j’en ai pas l’air, j’essaie de ne pas y penser. Jusqu’aujourd’hui ça allait : il y a eu Noël, le nouvel an, la teuf avec les copains qui fait du bien. Au moins j’ai pu picoler et manger ce que je voulais. C’est déjà ça de gagné.

images

Mais on est le 2 janvier. C’est la rentrée, et va falloir que des choses se passent car Chouchounet s’envole dans un mois pour 3 mois à l’autre bout du monde. A ce rythme là, on ne sera pas parents avant 2018 !

Bon, calmos. En théorie, je devrais avoir mes règles dans 2 ou 3 jours (14 jours après l’ovulation). Everything is possible, tout est encore possible.

On attend et on compte les jours. Au pire, si les vilaines débarquent, elles marqueront le prêt, feu, partez pour un nouvel essai !

Dur de ne pas compter les jours, quand même. Vous faites comment vous ? Quel est votre secret pour ne pas virer dingo ?

Parce que moi je commence à voir des éléphants bébés roses partout. Et puis c’est pas comme si j’avais eu, pas plus tard qu’aujourd’hui, la 256ème annonce de grossesse en quelques jours.

article-1222928-01651DE400000578-911_468x286

 

 

 

 

Oh et j’oubliais… Bonne année !!!

Une réflexion sur “C6 J25 11 DPO

  1. Sila dit :

    Hello! Bravo pour ton blog! Je ne commente pas mais je te lis régulièrement.

    Aaah le pelotage des nichons, je connais aussi. Mon homme me dit que si un jour j’ai mal c’est parce que je les aurais trop tâté… .

    Je n’ai pas de secret non plus, mais dorénavant, j’éviterai soigneusement les doc sur les pingouins.Hier, 4 DPO, dans cette période que tu décris si bien, j’ai littéralement fondu en larmes en voyant un petit poussin pingouin perdu au milieu de la colonie à la recherche de sa maman… . Quand il l’a retrouvée, je crois que j’ai encore plus pleuré!

    Allez, bonne continuation!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *