J’ai peur

gravity_foetal

 

 

 

 

Je dois naître dans quelques jours. Je serais bien resté mais je commence à être à l’étroit ici, et il faut bien sortir à un moment donné. J’ai peur parce que je ne sais pas où je vais arriver, je ne sais pas comment vont être mon papa et ma maman. Mais d’ailleurs, est-ce que j’aurai un papa et une maman ? Après tout, c’est pas dit.

J’ai si peur… À quelques jours de ma sortie, je me pose tout plein de questions. Peut-être que ma maman s’en pose aussi ? À quoi je vais ressembler, quand je vais faire mes nuits, si je vais être un bébé calme, si je vais être une fille ou un garçon peut-être ? Il paraît qu’ils arrivent à savoir avant la naissance, grâce à l’échographie. Parait même que cette machine, ça permet aussi de savoir si je suis normal, si j’ai bien les choses là où il faut qu’elles soient. A priori tout va bien, enfin… je crois ? Puisque je suis encore là ? Lire la suite

Tu l’allaites encoooore !!!

6a00d8341d44e053ef01157148dca4970c-pi

 

 

 

 

 

 

 

Bon ok, allons-y une bonne fois pour toutes… Je ne ressentais pas spécialement le besoin vital de faire un papier à ce sujet, mais après tout j’écris bien sur les suppositoires et ma belle-mère, je peux quand même pondre un petit truc sur ce beau et vaste sujet qu’est l’allaitement ! Que serait un blog sur la maternité sans au moins un petit billet là dessus ?

Non que le sujet me rebute, loin de là, au contraire. Mais je vois chaque jour tellement de trucs sur l’allaitement défiler dans mon fil d’actu Facebook, qu’à force non seulement je n’ai plus du tout envie de cliquer sur le moindre lien à ce propos, mais surtout ça m’a ôté toute envie d’en dire quoique ce soit. Lire la suite

Un suppo et au lit

Video-Vous-saurez-tout-sur-le-suppositoire-avec-Doria-Tillier-la-Miss-Meteo-trash-de-Canal_exact294x221_l

 

 

 

 

 

Je vous ai déjà parlé de ma belle maman pédiatre ici. Pas tellement besoin d’en dire plus pour que vous compreniez mon petit billet d’aujourd’hui.

L’autre jour, mon cher et tendre était au téléphone avec elle. J’étais dans la salle de bains, assise sur les waters, en pleine lecture de Oops. Il avait mis le haut parleur, j’entendais donc la douce et délicate voix de belle maman claironner du fin fond de l’Iphone, à travers la porte de la salle de bains. Mais pas de quoi me tirer de ma passionnante lecture. Sauf qu’à un moment, je comprends que mon homme est en train de raconter que, comme notre bébé avait de la fièvre (pour la première fois, à 10 mois et demi, donc ça va), je lui ai donné du paracétamol en suppo.
Aïe. Erreur. Mal.
Qu’avais-je donc fait là ?