3 Days Post Ovulation, J-7 avant transformation

rosemarys-baby-blu-ray-screenshot-0077325-i-1920

 

 

 

 

Ah y est, les dés sont jetés !.. pour rester dans la métaphore du jeu. « 3 DPO », comme on dit.

Ahhhhhh les fameux « DPO », cette période qu’on aime tant (ironie), où on se transforme en folle du symptôme, où c’est un coup oui, un coup non – cette fois c’est bon, je le sens, non en fait je ne sens rien, ça va être encore mort – j’ai déjà parlé de ce moment, le plus dur je trouve. Encore là bon, à 3 DPO, j’en suis au tout tout début, donc je sais qu’à ce stade je ne peux rien sentir, je suis plutôt zen même. Mais d’ici quelques jours… Je vais me transformer, ça pour le coup je le sens. Lire la suite

Faites vos jeux !

images

 

 

 

 

Bon ben je crois que je suis à cette période de mon cycle, où une femme et un homme en essai bébé se transforment en bêtes de sexe. Je me demande si de savoir que je suis susceptible de pondre mon œuf dans les minutes/heures/jours à venir joue sur ma libido, ou si ce sont les hormones en jeu lors de l’ovulation qui la boostent mais purée ! j’en connais un qui est content, c’est moi qui vous le dis ! Lire la suite

Mais, Docteur, c’est aussi à mon mec qu’il faut dire ça !

docgyneco018

 

 

 

 

 

 

 

Quand j’ai eu 30 ans, lors d’une banale visite de routine, toucher/frottis/palper/pesée, une gynécologue m’a posé LA question :

« – vous voulez des enfants ?

– Heu… oui, dans l’absolu oui, j’aimerais bien. Pourquoi ? Mon utérus s’est ratatiné ? Mes ovaires se sont fossilisés ? Je suis enceinte de triplés sans le savoir ? Keskispasse bordel pourquoi vous m’posez c’te (oui je dis « c’te », parce qu’à l’époque je vivais à Lyon, et tout le monde dit « c’te » là bas) question ? Lire la suite

Lettre à une « childfree », Magenta Baribeau

images

 

 

 

 

 

 

Magenta,

Je suis tombée sur ton blog au détour d’un article sur toi et ton documentaire sur ce qu’on appelle aujourd’hui les « childfree ».

Je m’étais dit chouette, enfin un blog consacré à celles qui ne veulent pas d’enfants. Intéressant ! Eh oui, je suis une femme qui RÊVE d’en avoir, mais qui comprend parfaitement bien, bizarrement, qu’une femme ne veuille pas d’enfants, et admire celles qui assument cette non-envie, envers et contre-tout, face à leurs amis, leurs familles, leurs collègues de boulot. Lire la suite